• Hionos

CNES x Hionos : Une Première Réussie

En 2020, le CNES avait sélectionné la start-up Hionos pour une mission d’accompagnement dans le domaine des logiciels de vol. Arrivée à son terme, cette collaboration a montré toute la pertinence du Challenge R&D Lanceurs, dont les prochaines sessions seront bientôt annoncées.



En lançant en avril 2020 le premier Challenge R&D Lanceurs, le CNES affichait l’ambition de rencontrer de nouveaux partenaires innovants, laboratoires, start-up et entreprises de toute taille, issus en particulier d’autres secteurs que le spatial. L’idée du challenge est de tester rapidement de nouvelles technologies et de faciliter leur transfert aux lanceurs spatiaux. Cette accélération de l’innovation est vitale pour le CNES et l’Europe dans un secteur mondial des systèmes de lancement devenu extrêmement concurrentiel ces dernières années. A l’issue du Pitch Day organisé le 24 juin 2020, cette 1re édition a permis de retenir 10 lauréats, parmi lesquels Hionos, start-up française spécialisée dans les logiciels de vol pour l’aéronautique. L’idée était d’évaluer la conception de futurs logiciels critiques pour la sécurité des lanceurs en garantissant le même niveau de fiabilité que les standards de l’aviation civile, en conformité avec la certification DO-178C, qui constitue la référence mondiale.

Hionos a développé une expertise de pointe et des méthodes innovantes sur ces thématiques, en particulier dans le domaine des drones. Nous avons trouvé pertinent d’intégrer cette expertise au développement de lanceurs.

Arnaud Biard, chef de projet innovation au CNES


Durant 4 mois, la start-up a accompagné le CNES pour intégrer ses méthodes et ses outils et les adapter à l’application lanceur. Hionos a en particulier fourni sa plateforme Pulsar Factory permettant de développer et de certifier le logiciel plus rapidement et plus sûrement. Au-delà du partenariat technique, cette collaboration est aussi la rencontre de deux mondes, aviation civile – lanceurs spatiaux, qui ont appris à collaborer comme une équipe intégrée et qui se sont apporté mutuellement.


Au départ, nous avons travaillé avec les experts du CNES sur leurs attentes, défini avec eux une architecture dédiée, puis préparé notre outil pour qu’il soit utilisable dans ce contexte.

Valentin Brossard, CEO de Hionos


Tout au long de la mission, la start-up a su s’adapter aux contraintes du CNES, avec une grande réactivité. A l’arrivée, cette expérience réussie illustre tout l’intérêt du dispositif « challenge », conclut Arnaud Biard : « Dans un temps limité, nous avons découvert et évalué des technologies innovantes. Et surtout, nous avons noué des liens avec un nouveau partenaire remarquable dans son domaine qui pourra nous accompagner dans des actions futures. »

120 views0 comments